Pour la première fois cette année, la course de la Saint Valentin est parrainée par Virginie Lemoine et Stéphane Corbin !

Virginie Lemoine est comédienne, metteuse en scène, humoriste et auteure.

Lorsqu’elle n’est pas occupée à promouvoir la course de la Saint-Valentin sur les ondes, Virginie met en scène « 31 » une nouvelle pièce musicale de Gaétan Borg et Stéphane Laporte mis en musique par Stéphane Corbin.

31 est un compte à rebours. De 1999 à 1979, quatre amis nous font vivre leurs 31 décembre. Au fil des années et à travers des tranches de leurs vies, les liens complexes qui unissent ces quatre personnages nous sont racontés, entre rires (beaucoup de rires !) et émotion. La genèse de ce carré amical clôture la pièce.

La grande force de ce spectacle est son livret, qui s’amuse à embarquer le spectateur dans une sorte de jeu de piste narratif. Des indices sont disséminés çà et là, et chaque scène aide le spectateur à reconstituer le puzzle que constituent les vies des personnages.

La mise en scène de Virginie Lemoine est ingénieuse, l’interprétation de Carole Deffit, Valérie Zaccomer, Alexandre Faitrouni et Fabian Richard est absolument formidable et les sujets abordés par le livret – notamment l’amitié, la vraie, et l’amour entre deux hommes – sont universels. On ne peut donc qu’apprécier cette pièce, de laquelle les spectateurs ressortent heureux de vivre.

« 31 » sera joué à partir du 3 février 2017 à la Comédie et au Studio des Champs-Elysées.

Stéphane Corbin est auteur, compositeur, interprète et comédien.

Révolté par la violence homophobe qui a entouré la loi française du 17 mai 2013 autorisant le mariage pour tous, et afin de combattre la résurgence de préjugés archaïques concernant l’homosexualité, Stéphane Corbin a en effet voulu, à travers son projet Les Funambules, « témoigner en musique de la réalité des vies des homosexuels : leurs histoires, leurs obstacles, leurs espoirs, leurs amours… ».

Répondant à son appel, lancé en janvier 2013, plus de 400 artistes ont travaillé bénévolement sur ce projet musical sans précédent, visant à lutter contre l’homophobie par des chansons d’amour.

Ainsi, les chansons qui sont interprétées par des artistes d’âges, de sexes et de sexualités divers, évoquent-elles les intermittences du cœur d’hommes et de femmes homos, aimés, malaimés, mais avant tout aimants. La singularité du projet tient à cette volonté de Stéphane Corbin de faire d’abord, non pas des chansons sur l’homosexualité, mais des chansons d’amour, afin de «banaliser» l’amour homosexuel en racontant ses désirs, ses tragédies, ses rêves, ses désillusions, comme les poètes, les écrivains et les chanteurs le font depuis des siècles au sujet de l’amour hétérosexuel. Le projet musical entreprend de la sorte de combler une grave lacune concernant la représentation de l’homosexualité dans le domaine de l’art le plus populaire qu’est la chanson.

« Les Funambules » sont en concert jusqu’au 26 décembre 2016 au Studio Hébertot, à Paris et prolongeront pour 12 dates exceptionnelles, à partir du lundi 6 Février.

Tous deux activement impliqués dans la lutte contre l’homophobie, pour l’égalité des droits, l’inclusion et la tolérance, Virginie et Stéphane ont immédiatement accepté de parrainer la course de la Saint-Valentin. La perspective de rencontrer les cupidons a également été un facteur important dans leur engagement à nos côtés.

Crédit photo : @Anthony Klein